NATHALIE PRADES, naturopathie Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

06 04 53 60 92
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie à Lyon Est : Saint-Priest , Saint Laurent de Mure et  Médipôle de Bourgoin Jallieu
 

NATHALIE PRADES, naturopathie Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

 
06 04 53 60 92
 
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie à Lyon Est : Saint-Priest , Saint Laurent de Mure et  Médipôle de Bourgoin Jallieu

Vitamine D, faisons le point

Ma trousse naturo

La vitamine D est surtout connue pour la santé de l'os mais elle agit comme une quasi hormone sur de très nombreux types de cellules. C'est une vitamine liposoluble qui se stocke dans les tissus gras de l'organisme. La synthèse de vitamine D se fait via la transformation du cholestérol via les UVB solaires ou par l’alimentation et la complémentation sous forme de vitamine D3. La complémentation doit se faire au cours d'un repas comportant des apports en corps gras suffisants.

Qu’est-ce que la vitamine D3 ?

 

La vitamine D3 augmente l’absorption intestinale du calcium et du phosphore, ce qui en fait la vitamine de la minéralisation osseuse. Mais elle contribue aussi à favoriser l’action du système immunitaire, la lutte contre l’hypertension artérielle, elle favorise l’action de l’insuline pour accélérer le métabolisme du glucose…etc. 

On peut trouver de la vitamine D3 dans l’huile de foie de morue, les poisson gras et huiles de poisson gras (saumon sauvage, hareng, maquereau, sardines…),le beurre cru non pasteurisé, les œufs,les huitres…

Pourquoi sommes-nous carencés en vitamine D3 ?

 

Le cycle à plusieurs étapes de la vitamine D3 implique différents processus organiques et une défaillance enzymatique du fait d’un manque de ses cofacteurs minéraux, un foie dépassé  qui n’arrive plus à synthétiser l’enzyme ou un rein qui n’est pas en capacité de transformer le calcidiol en calcitriol….les explications d’une carence sont nombreuses. 

 

Les premières mesures à prendre sont autour de l’alimentation : intégrer des sources de vitamines D, associées à une complémentation en oligo éléments et vitamines naturelles, et un soutien de la fonction hépatique sont indispensables au cycle de la vitamine.

 

La malabsorption intestinale limite également son assimilation, comme bon nombre d’autres vitamines et nutriments, un travail sur le microbiot sera également necessaire.

 

Enfin prévoir une exposition solaire suffisante pour permettre à la peau de fabriquer cette vitamine en quantité suffisante. 

Vitamine D3 en complément ?

 

Attention aux excès ! surtout en vitamine D3 de synthèse.

Lors d’une complémentation en vitamine D3, préférez un apport quotidien qu’un apport massif deux à trois fois par an. Il est préférable de privilégier la synthèse naturelle et l’utilisation physiologique de la vitamine D3.

 

Les sources alimentaires restent prioritaires et la vitamine D3 étant fabriquée à 80% au niveau de la peau, une exposition mesurée mais très régulière au soleil (15 à 20 min par jour) reste indispensable pour favoriser sa synthèse.

Nathalie PRADES - Naturopathe - Lyon - Saint-Priest


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Nature Friends

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.