NATHALIE PRADES, naturopathie Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

06 04 53 60 92
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie à Lyon Est : Saint-Priest , Saint Laurent de Mure et  Médipôle de Bourgoin Jallieu
 

NATHALIE PRADES, naturopathie Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

 
06 04 53 60 92
 
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie à Lyon Est : Saint-Priest , Saint Laurent de Mure et  Médipôle de Bourgoin Jallieu

Mal des transports pour un départ en vacances sans nausées !

Ma trousse naturo

C’est souvent le problème des déplacements, surtout quand en route pour les pistes, il faut passer par la case voiture et virages incessants et que brutalement il faut s’arrêter pour gérer un épisode de nausées qui va parfumer le reste du trajet pour tous les occupants du véhicule… Qui ne l’a pas vécu ?

 

Naturellement, il existe plusieurs solutions en préventif comme en curatif !

 

Ma préférée pour les personnes sujettes aux cinétoses : le gingembre !

 

Par son effet antiémétique (capacité de prévenir ou d’arrêter les nausées et les vomissements) le gingembre est sans le moindre doute le remède le plus efficace pour lutter naturellement contre le mal des transports. Plusieurs études scientifiques ont démontré l’efficacité du gingembre et l’OMS le reconnaît d’ailleurs comme justifié dans le cadre du mal des transports. Il faut savoir que le gingembre possède du gingérol à hauteur de 15%. C’est un composant qui est efficace dans le cadre du mal des transports car favorable au bon fonctionnement de l’estomac. 

 

Pour ceux qui apprécie sa saveur piquante, mâcher 20 à 30 minutes avant le départ une tranche de gingembre frais juste épluché ou confit.

 

Sinon en infusion. 1 cuillerée à café rase de gingembre frais râpé pour une tasse d’eau bouillante, infuser 10 minutes, additionnée de miel et de citron.

 

Pendant le voyage, si le malaise pointe le bout de son nez, avaler 1 goutte d’huile essentielle (HE) de gingembre sur un petit sucre. Répéter les prises toutes les 4 heures jusqu’à disparition des symptômes

 

L’huile essentielle de gingembre est à éviter, par précaution, chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans.

 

Pour les plus petits, pensez à l’hydrolat de Mélisse, il calme le corps et l’esprit et demeure le compagnon idéal du voyage pour les femmes enceintes et les enfants.

 

Nathalie Prades - Naturopathe - Lyon Saint-Priest


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Nature Friends

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.