NATHALIE PRADES, naturopathie Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

06 04 53 60 92
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie à Lyon Est : Saint-Priest , Saint Laurent de Mure et  Médipôle de Bourgoin Jallieu
 

NATHALIE PRADES, naturopathie Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

 
06 04 53 60 92
 
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie à Lyon Est : Saint-Priest , Saint Laurent de Mure et  Médipôle de Bourgoin Jallieu

Conseils de naturopathe pour une ménopause au naturel

Life style

5

minutes de lecture

 

L’âge moyen de la ménopause se situe entre 48 et 54 ans, sa définition est issue du grec Mên (mois, lunaison) et Pausis (cessation).

C’est sans aucun doute une période charnière pour les femmes, un moment souvent chargé de troubles multifactoriels, des phénomènes physiques, psychiques, émotionnels qui bouleversent tant d’entre vous.

La ménopause est précédée d’une période pouvant aller jusqu’à 4-5 ans (la péri ménopause), autant dire que c’est long ! 

Cette période est inévitable alors je vous livre quelques conseils utiles de naturopathe pour prendre les choses en main dès les premiers signes afin de vivre votre ménopause au naturel.

 

  1. Au point avec vos hormones

 

Les hormones sexuelles féminines sont de deux types : les œstrogènes et la progestérone qui sont fabriquées par les ovaires. Ces deux hormones se succèdent lors des cycles hormonaux pendant la période de fertilité de la femme.

Les œstrogènes (œstradiol) interviennent pendant la première moitié du cycle (12-14e jour). C’est la phase folliculaire.

La progestérone intervient depuis l’ovulation jusqu’aux règles suivantes. C’est la phase lutéale.

Les oestrogènes et la progestérone sont sous le contrôle de deux autres hormones : l’hormone folliculo-stimulante (FSH) qui va stimuler la fabrication des œstrogènes par les ovaires. L’hormone lutéinisante (LH) qui va stimuler la fabrication de la progestérone par les ovaires. 

A l’entrée en péri ménopause, les ovaires baissent la production d’œstrogènes et de progestérone. Les taux d'hormones fluctuent sans suivre aucun rythme. Leurs taux baissent donc de manière très significative dans le sang. De ce fait, l’hypophyse secrète de grosses quantités de FSH et de LH pour tenter de stimuler les ovaires. Ainsi les taux de FSH et de LH montent de façon très importante dans le sang, les règles deviennent alors imprévisibles, tant par leur rythme que par leur volume.

Les symptômes sont provoqués dans un premier temps par les variations brutales des taux d’hormone dans le corps (bouffées de chaleur, irritabilité…), puis par leur tarissement total (sécheresse de la peau, sécheresse vaginale, perte de densité osseuse…). 

 

En fonction des déficits, votre naturopathe pourra utiliser un support naturel de plantes apportant des œstrogènes ou progestérones d’origine végétale. 

 

  • Œstrogène : sauge, cyprès, marjolaine, fleur de souci (calendula), l’avoine, le framboisier, le trèfle rouge ou le fenouil.
  • Progestérone : achillée, gattilier, réglisse,
  • Hypo-œstrogéniant : ananas, figue, …

 

Les phytohormones sont des substances végétales dont les structures moléculaires sont semblables à celles des hormones que le corps produit. Elles vont se placer sur nos récepteurs hormonaux et agir en régulant, en stimulant ou en freinant l’activité.

 

Même si elles sont efficaces en régulation par précaution, on ne les utilisera pas dans le cas de maladies hormono-dépendantes comme certains cancers ou si ces maladies sont fortement présentes dans les antécédents familiaux. 

 


2 – Une bonne Alimentation

 

La prise de poids est hélas un constat quasi permanent autour de la ménopause, le travail naturopathe va une fois de plus veiller à votre alimentation et vous encourager à pratiquer une activité physique régulière. 

 

  • L’alimentation doit être suffisamment riche en protéines, nécessaires à la fabrication des hormones, et privilégier les poissons, les œufs et les protéines végétales.
  • Augmenter vos quantités de végétaux vivants donc crus et de bonne qualité donc biologiques.
  • Consommer plus de fibres :  30 g de fibres alimentaires par jour afin de  régulariser le taux de glucose dans le sang et abaisser les taux de ghréline, une hormone produite par l’estomac et qui stimule l’appétit. Les fibres feront également baisser l’indice glycémique des aliments.
  • Penser aux épices qui contribuent à maintenir notre organisme en forme. « La cannelle, par exemple, régule la glycémie, et le curcuma est un antioxydant puissant. 
  • Faites le plein au niveau du Calcium, Vitamine D, Magnésium, Oméga 3 et 6 pour couvrir vos besoins et favoriser les bienfaits sur vos troubles.

 
3 – Observez vos émotions

Irritabilité, nervosité, peur, colère … Des émotions fortes et difficilement maîtrisables peuvent vous submerger et vite nuire à vos relations, à la maison comme au travail.

Pensez à la relaxation, la sophrologie, le yoga. Les fleurs de Bach sont tout à fait adaptées pour vous aider à équilibrer vos émotions et vous apaiser.

 

 4 – Le lâcher prise


Dès les premiers signes la femme débute un travail introspectif et s’interroge sur ses expériences alors qu’elle se sent basculer vers un autre chapitre de sa vie, c’est bouleversant.

Elle ouvre un autre regard sur sa vie de femme, réalise que ses enfants grandissent ou qu’elle n’a pas pu en avoir. Elle goûte à la maturité parfois avec energie, en savourant une forme de disponibilité qui s’installe, ou parfois avec nostalgie et c’est la peur qui s’installe.

Plus que jamais, il est essentiel de prendre du temps pour soi et se construire une nouvelle page sympa, qui nous ressemble et qui nous donne envie.

En naturopathie, je vais facilement conseiller le massage, prendre rendez-vous avec son corps au moment où il change c’est s’assurer de rester en paix avec lui.

 

Alors, vous êtes aux portes des 50 ans et vous vous reconnaissez dans quelques-uns de ces troubles ? 

  • Des Sautes d’humeur : anxiété, stress, irritabilité 
  • Des Ballonnements
  • Des Sueurs nocturnes 
  • Une Prise de poids
  • Des Bouffées de chaleur
  • Une Sècheresse intime
  • Des Troubles urinaires
  • Des Changements cutanés

OUI?

Pas de panique, vous l’aurez compris votre naturopathe peut vous aider et vous accompagner pour mieux vivre ce changement et réussir votre entrée dans cette nouvelle partie de votre vie.

 

Nathalie Prades - Naturopathe - Lyon Saint-Priest


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Nature Friends

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.