NATHALIE PRADES, Naturopathie, Sophrologie et Coaching Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

06 04 53 60 92
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie, Sophrologie et Coaching à Lyon Est : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Médipôle de Bourgoin Jallieu
 

NATHALIE PRADES, Naturopathie, Sophrologie et Coaching Est Lyonnais : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Bourgoin Jallieu

 
06 04 53 60 92
 
Des conseils personnalisés parce que vous êtes unique
Naturopathie, Sophrologie et Coaching à Lyon Est : Saint-Priest, Saint Laurent de Mure et Médipôle de Bourgoin Jallieu

Accueillir ses Emotions pour mieux gérer son stress au quotidien

Troubles chroniques

Les émotions sont des énergies si puissantes qu’elles sont capables de tout détruire sur leur passage et de réduire n’importe quel être vivant à néant ! 

 

Les émotions naissent de la confrontation entre nos besoin vitaux et des stimulations externes (contact, bruit, odeur, goût, température, lumière, couleur...) ou internes (faim, confort, maladie, douleur...). Ce sont des sensations physiques qui circulent dans le corps, elles sont perçues par le cerveau qui les traite, les reconnait puis leur donne un sens : une émotion ou un besoin.

Les conséquences du refoulement

Pour beaucoup de personnes le fait de ne pas être attentif et à l’écoute de leur vie émotionnelle va engendrer, à long terme, des problèmes de santé influant sur leur qualité de vie.

En effet, Une trop forte intensité émotionnelle va bloquer l’analyse de notre cerveau qui va dévier la charge émotionnelle dans certaines parties du corps, se traduisant par l’apparition de symptômes physiques plus ou moins importants.

 

La médecine chinoise par exemple relie une émotion à un organe : la colère au foie, la tristesse aux poumons, la joie au cœur, la peur aux reins...

 

De nos jours, le stress généré par des rythmes de vie trop intensifs auxquels nous sommes soumis entraine de plus en plus de pathologies graves telles que : AVC, Burn Out, Sclérose en Plaques, Cancers, polyarthrites rhumatoïdes, maladies de Crohn etc...

 

Pourtant le stress n’est pas une émotion mais plutôt la conséquence d’un amoncellement d’émotions dues aux exigences de notre environnement extérieur (ambiances familiales ou professionnelles toxiques, choc émotionnel, manque de repos...).

 

Le stress est une réaction normale d’adaptation de notre organisme, un outil merveilleux qui nous permet d’avancer, d’aller de l’avant. Il est porteur d’énergie et est indispensable à la vie. 

 

Il sera négatif s’il devient source de mal être, envahissant, toxique, un frein pour aller de l’avant. Il nous maintient dans la peur, nous empêche d’agir, nous tétanise et altère notre discernement. Nous n’avons plus de recul tant nous sommes submergés par nos émotions. Nous ne pouvons plus analyser et répondre à nos besoins correctement, nous n’avons plus de recul et notre jugement s’en trouve faussé, incapable de nous soustraire ou d’affronter l’agent stressant : la cause.

Comment agir ?

Alors que faire ? Devons-nous éliminer le stress ? Non ! Nous devons agir sur la cause tout en restant en contact avec nos émotions, essayer de décrypter l’information qu’elles contiennent pour agir sur le stress tout en tenant compte de nos besoins.

 

La qualité de notre vie va dépendre de cette capacité à nous mettre à l’écoute de nos émotions et à les comprendre, les accueillir.

 

Les émotions signent notre personnalité, elles donnent du relief et des couleurs à notre vie. 

Les émotions « primaires » de Charles Darwin, que nous partageons avec d’autres animaux, telles que la peur, la colère, la joie, la tristesse, la surprise et le dégoût, sont des dispositions qui ont permis la survie de l’espèce humaine en nous protégeant des dangers.

D’autres, telles que la culpabilité, l’ennui, la sérénité, la jalousie, construites à partir de notre culture notre environnement, ne servent pas à notre survie mais peuvent se mélanger et se combiner, tout comme le font des couleurs.

Accepter, accueillir et lâcher prise !

Nos émotions sont impactées par notre histoire. Chaque traumatisme peut altérer notre perception, notre analyse et notre réaction. Ainsi les systèmes cérébraux permettant de réguler les émotions sont abîmées et modifiés durablement.

 

L’émotion est toujours juste, elle a un sens, une fonction et à toujours une bonne raison d’être, même si nous ne comprenons pas pourquoi, notre cerveau, lui, a conservé en mémoire des informations vitales, un évènement qui, par le passé, a été associé à un choc ou à un danger, et de fait, toute situation similaire re-déclenchera naturellement cette émotion tant qu’elle ne sera pas comprise et vécue de manière complète, assimilée.

 

Nos émotions nous appartiennent même si elles sont déclenchées pas un évènement extérieur. Ne rejetons pas la faute sur les autres et prenons nos responsabilités : accueillons ces émotions comme nôtres et recentrons-nous sur nos besoins, ce qui nous manque ou d’un désir qui n’est pas comblé. Chacun de nous est responsable de ses propres émotions.

 

Lorsqu’une émotion émerge, notre corps est déstabilisé. A ce moment-là, écoutons notre corps plutôt que notre esprit. Soyons attentif aux sensations qui nous traversent plutôt que de chercher une solution immédiate à la situation. Prenons le temps de sentir, de vivre ce moment important.

 

Pour revenir au calme, respirez, marchez, étirez-vous, fermez les yeux...

 

Prenez de la distance, ne tirez pas de conclusion hâtive et négative de ce qui se présente. Ne vous jugez pas et ne faites pas de suppositions. Très souvent nous inventons des croyances qui sont fausses et nous nous éloignons de notre intime, de notre sensibilité.

 

Les émotions ne sont pas le problème, au contraire, comme disait Jung, elles sont « l’or en nous ». Une fois identifiées, nous pouvons prendre soin de nous et enfin nous occuper de nous. Si vous éprouvez de la peur, alors peut-être avez-vous besoin de vous sentir plus en sécurité ?

 

Invitez l’émotion dans votre vie. Ne la refoulez pas. Laissez là vous surprendre et changer vos habitudes. Et si vous cessiez l’hyper contrôle ? que se passerait-il dans votre vie ?

Nathalie PRADES - Naturopathe - Sophrologue et Coach
Lyon Est : Saint-Priest - Saint Laurent de Mure


Articles similaires

Derniers articles

Catégories

Inscription à la Newsletter

Envoyé !

Nature Friends

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de L'Omnes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

DoctolibPrendre rendez-vous en ligne